Les futurs papas ont maintenant leur atelier à Bordeaux

La vie comme un art

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La dernière fois j'ai été hyper intriguée par un reportage sur les nouveaux pères qui n'hésitent plus à arrêter de travailler pour s'occuper des enfants pendant que leur femme travaille à l'extérieur. Du coups quand l'occasion s'est présentée de rencontrer un formateur de futur Papa, j'ai forcément répondu présente !

A la base, lors de la création de cette rubrique "Papa" j'avais prévu de réellement m'en tenir à distance et de ne pas intervenir ou très peu dans la rédaction des articles. je souhaitais vraiment laisser la parole aux Papas pour répondre à la fameuse phrase "Et les pères ?" dés qu'on parle de parentalité. Mais en réalité cela fait des mois que je cours après des pères et qu'il n'y a pas de répondant en face. Ils s'en fichent.

Ma réalité, celle que je vis depuis 10 ans, est que très peu de pères sont au courant du monde de la maternité ou de la parentalité, même s'ils s'investissent dans leur rôle de père et de mari et jouent leur rôle à fond (et cela ne me pose personnellement aucun problème). Mais vraiment face à cette phrase revendicative "oui, mais n'oublie pas les papas", j'ai souhaité créer un espace pour constater, ou prouver (ou les deux) que les pères ne souhaitent pas s'investir dans les débats autour de l'éducation des très jeunes enfants. Un phénomène qui, selon moi est tout à fait logique puisque les très jeunes enfants devant être nourris au sein à la demande, comme le recommande l'OMS, jusqu'à l'âge de 2 ans minimum, la responsabilité de l'éducation revient forcément à la mère qui possède le sein qui possède le lait...

En surfant sur Instagram, je suis tombé sur le profil d'Eric Bonneton, formateur à l'atelierdufuturpapa.com que j'ai tout de suite contacté et rendez-vous a été donné gentiment dans un café bordelais afin que je puisse lui poser toutes mes questions sur son métier et ce qui l'anime.

C'est en voyant un reportage au sujet de Gilles Vaquier de Labaume, créateur de l'atelierdufuturpapa.com qu'Eric Bonneton a eu le déclic et a tout plaqué pour se lancer dans ce métier qui est aussi sa passion. Papa de deux jumelles de 5 ans, Eric et sa femme viennent tout juste de s'installer dans la région bordelaise où le formateur était venu réseauter dans le milieu de la parentalité de la région quand toute sa tribu habitait encore Paris.

"Ce que j'aime c'est transmettre. La transmission. Et je suis heureux quand les papas repartent en ayant découvert des choses. Il est très rare qu'un papa reparte déçu de l'atelier ou en ayant l'impression de ne pas avoir appris suffisamment. Je crois que ça a dû m'arriver une seule fois avec un papa qui voulait vraiment des informations trop poussées et l'atelier durant déjà une journée, c'est déjà assez intense."

Après un petit café d'accueil pour détendre l'atmosphère et faire connaissance, les papas passent en effet une journée à apprendre comment s'occuper de leur futur enfant : change, soins, bain, hygiène, communication non violente ou encore prévention des risques domestiques et autres trucs et astuces, la formation se concentre autour de la période de la grossesse jusqu'à 3 ans.

Ma crainte, je l'avoue était de me retrouver en face de ces pères que je trouve assez insupportables personnellement et qui veulent prendre la place de la mère au détriment de l'enfant pour pouvoir rester à la maison pendant que leur femme va travailler. Je ne peux pas être plus claire que ça. Or, comme tout le monde le sait, l'enfant a besoin de se nourrir du lait de sa mère pour un développement optimal et pour le respect de son harmonie neurologique et biologique. Or, qui dit père au foyer avec un bébé, dit biberon avec substitut de lait maternel à la poudre pour veau et là, ça me pose un problème.

J'ai été assez rassuré de constater que les Ateliers de Futur Papa que propose Eric sont réellement des ateliers de Futur Papa et non pas de pseudo Maman. Le père pourra y apprendre comment être soutien de sa femme, comment trouver sa place de père ou communiquer avec son enfant sans violence, mais en conservant son autorité de père.

Le discours d'Eric est très simple et semble honnête. Il souhaite apporter les clés de la parentalité bienveillante aux pères pour qu'ils puissent s'épanouir et s'accomplir dans leur paternité en restant pilier de famille. Savoir comprendre leur compagne et écouter leurs enfants tout en ne s'oubliant pas dans la famille.

On ne va pas se mentir, les ateliers d'Eric sont ce que toutes les femmes attendent depuis des décennies ! Des outils pour apprendre aux Papas à participer eux aussi aux joies de la construction de la Famille à travers l'éducation des enfants. Nous, femmes, avons suffisamment râler pour que ces messieurs veuillent bien, au minimum, nous écouter quand nous leur racontons les progrès du petit dernier et au mieux jouer avec nous et les enfants, voir jouer sans nous et avec les enfants, alors face à Eric, quel bonheur ! Un formateur pour apprendre à nos hommes à devenir force de proposition dans la Maison ! Enfin le niveau va pouvoir se relever aussi souvent que la cuvette des toilettes ! (humour de meuf)

Je ne me suis jamais sentie menacé dans ma place de mère en face d'Eric et Dieu sait que comme Maman Louve je suis catégorie VIP au premier rang devant la scène. L'atelierdufuturpapa.com me semble être une très bonne solution pour rassurer les pères face à ce monde inconnu qu'est la paternité et je suis ravie qu'une génération d'hommes avertis tende la main à la future génération d'hommes qui souhaitent réellement connaître le bonheur de la paternité et ne pas passer à côté parce qu'ils se retrouveraient embourbés dans des préjugés d'une époque révolue ou le père mettait juste les pieds sous la table en filant une trempe de temps en temps pour une mauvaise note.

C'est une croisade. Voir un chemin de croix. Ramener les pères à leur place de père aux côtés des mères qui ont su garder la leur, c'est tout un défi.

Un défi que je souhaite amplement réussi par les Super Papas comme Eric, qui donnent tout pour y arriver.

Pour une journée à 99€ vous éviterez de passer le CAP de la petite Enfance qu'est en train de passer Eric, de lire tous les documents qu'il a lu sur le développement des enfants, la grossesse et la communication non-violente et d'assister aux conférences et formations auxquelles il a assisté pour vous concentrer sur votre objectif : vous préparer au mieux à devenir père et accueillir et éduquer votre premier enfant avec la femme que vous aimez (ou pas. Aussi... On ne sait pas tout.).

Si vous souhaitez vous inscrire à l'Atelier du futur Papa contactez moi en privé.