Ne pas répondre à la place des enfants

La vie comme un art

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quand on est maman on est la première traductrice de son bébé que l'on connait de l'intérieur de nous. Mais cette traduction du monde au bébé et du bébé au monde doit trouver sa limite pour le bien de tout le monde...

Je crois qu'on s'est tous retrouvé un jour en train de parler à un enfant et de recevoir la réponse de la bouche de sa mère. Cette attitude très normale quand l'enfant est tout petit, doit cesser quand l'enfant est suffisamment grand pour s'exprimer lui même.

Il est tentant de toujours répondre à la place des enfants quand ce sont des inconnus qui parlent avec nos petits, pour les protéger, protéger notre vie privée et aussi par habitude.

Beaucoup de mères ne se rendent pas compte qu'elles répondent à la place de leur enfant et ce faisant les éttouffent... Je pense que la prise de conscience de ce tic de langage permet à la mère de reprendre sa place d'éducatrice de son enfant en lui apprenant à répondre de façon adaptée au lieu de répondre à sa place et le priver d'autonomie.

Bien sûr qu'il y aura des couacs, des questions qui dérangent ou des intrusions dans la vie des parents, mais ce n'est qu'en écoutant l'enfant qu'on lui apprend non pas seulement à parler, mais surtout à s'exprimer. Et la liberté d'expression est un droit fondamental, tout aussi important que le respect de l'intégrité physique.

Vous ne pourrez pas dire que moi je ne vous l'ai pas dit.