Breaking News : La Petite Souris enfin attrapée !!!

La vie comme un art

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Après 9 ans de bons et loyaux services, une page historique de la Maison se tourne. La Petite Souris a été démasqué hier soir. Enfin !

A la Maison, il n'y a pas de Père Noël, mais nous avons, ou plutôt nous avions, la Petite Souris... J'ai mûrement réfléchi à garder ou pas la tradition de cette Petite Souris qui vient chercher les dents tombées des enfants pendant leur sommeil et puis je l'ai conservé et je m'en suis servie pour éveiller mes filles à l'esprit critique et les faire grandir dans la magie de l'imaginaire bienveillant.

Faire travailler l'imaginaire des enfants, c'est pour eux une essence pour faire avancer leur machine mentale et c'est le premier instrument de survie qui permet de conserver l'épanouissement vaille que vaille. Quand tout va mal, il nous reste notre imaginaire pour rêver et avancer en cherchant à rétablir la situation. Il est primordial que les enfants soient éduqués à produire leurs propres rêves et à gérer et contrôler leur imaginaire et pour cela je trouve que la Petite Souris est d'une grande aide.

Parce que la Petite Souris, bien que faisant partie de l'imaginaire commune reste quelque chose de domestique et je la trouve moins "blockbuster" que le Père Noël avec son incitation à rêver dans son formatage à la pensée commune. La Petite Souris est un instrument que les parents sont libres de mettre en place ou pas.

Quand je dis que chez nous il n'y a pas de Père Noël par exemple, je sais que je peux en choquer certains. Pour eux je suis la tarée qui prive ses filles du Papa Noël... Oui. C'est vrai. Mais je ne les prive pas de Noël, ni de sa magie. Je les garde dans la réalité d'une fête religieuse à laquelle j'adhère et je leur raconte l'histoire religieuse et réelle de cette date. Le Père Noël devient donc un outil de dissidence de la pensée et de la remise en doute des croyances populaires.

Tandis qu'avec la Petite Souris il n'y a aucune pression sociale pour jouer avec elle ou pas. Personne n'est choqué qu'un enfant aussi petit soit-il ne croit pas à la Petite Souris. Si à 3 ans tu ne crois pas à la Petite Souris, tu  n'as pas forcément raté ta vie, alors que le Père Noël. Fais gaffe.

Mes filles ont rapidement étaient très fières de dire aux adultes, d'un ton complice, que "nous, on n'a pas de Père Noël, c'est Maman qui nous achète les cadeaux" mais elles ont toujours respecté le Père Noël des autres sans trahir ce secret. Leurs cousins, cousines, les amis n'ont pas été dérangé dans leur croyance du Père Noël, car elles ont su très tôt que chacun possède son propre niveau de croyance et qu'il faut respecter cela pour ne pas créer de désordre inutile dans un monde dans lequel de toutes façons nous ne possédons pas toutes les réponses. Alors que pour les dents, elles ont toujours étaient ravies de partager avec tous la légende de la Petite Souris et leur impatience de recevoir leur petit cadeau.

La Petite Souris aide à accepter cette dent qui tombe et transforme le visage édenté. L'impatience d'aller se coucher peut aussi être appréciable pour les parents quand on est face à des réfractaires de l'heure d'aller se coucher !

En tant que mère célibataire, la Petite Souris avait une importance particulière chez nous, car elle était cette personne en plus dans notre trio amputé d'une personne en moins. Nous avions chez nous, la chance de vivre avec un petit être bienveillant qui surveillait mes enfants et intervenait avec mon accord pour leur amener des petits cadeaux (ou de l'argent quand elle n'avait pas pu aller au magasin à temps. La galère habituelle des Petites Souris...).

Toute une réflexion s'était installé sur sa physionomie, ses pouvoirs, sa capacité à porter des objets plus gros qu'elle ou à payer dans les magasins avec sa carte bleue. Je n'ai jamais répondu aux questions de mes enfants par autre chose que des questions.

Je me savais démasqué par ma grande fille depuis quelques temps, mais elle a été assez gentille et intelligente pour comprendre que démasquer la Petite Souris était de prendre le risque de ne plus jouer à la Petite Souris alors que sa soeur perdait encore ses dents... Sachant que la Petite Souris a toujours apporté des cadeaux pour tout le monde, peu importe l'identité de propriétaire de la dent. Et puis il y a quelques semaines, les questions ont commencé à se faire plus affirmatives pour que finalement LA question tombe :

-Maman... Est ce que c'est toi la Petite Souris ?

-Est ce que j'ai une tête de Petite Souris ?

J'ai adoré être la Petite Souris. J'en ai eu des frissons dans le dos parfois quand j'oubliais un cadeau et que je devais sortir retirer en pleine nuit et offrir un billet de 20€ à ma fille de 5 ans qui avait perdu sa dent et 10€ pour sa soeur pour sa prime à la solidarité, parce que je n'avais pas la monnaie... J'ai aimé créer un syndicat de la Petite Souris pour expliquer que le rongeur ne bosse pas le dimanche, ni les jours fériés (quand les magasins sont fermés)...

J'étais émue lors de mon arrestation parce que pendant mon interrogatoire de ce matin là sur l'affaire de la Petite Souris, dans les yeux de ma petite, dans lesquels je ne voulais surtout pas lire la trahison ou le choc de la vérité, tout ce que j'ai vu pour moi, c'est une grande tendresse amusée. J'ai clairement plaidé coupable, mais j'ai pu affirmer ma fierté d'avoir réussi à aller aussi loin dans mon parcours de Petite Souris... Mes juges ont été clémentes et ont beaucoup rigolé.

Dieu bénisse la Petite Souris pour tout ce qu'elle nous a apporté et pour nous avoir aidé à grandir, toutes les trois.

 


boucle-oreille-argent-toureg-pompon-rouge
Pomponnette
45,00 €
boucle-oreille-argent-toureg-pompon-noir
Pomponnette
45,00 €
sac-bag-tissu-africain-pagne
Sakacourses
10,00 €
sac-tote-bag-tissu-africain-pagne3
Sakacourses
10,00 €