L’extension des cils

La vie comme un art

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Je vous ai déjà parlé de mes tests avec les faux cils en bande ou avec le mascara semi-permanent le mois dernier pour retravailler mon image pour trouver du boulot… Et bien ça y est, je l’ai fait, je suis passé aux extensions et j’a-do-re !

J’étais assez anxieuse de passer aux extensions de faux cils parce que je pensais que si c’était raté j’aurais l’air d’une vieille pute sur le retour pendant un mois, jusqu’à ce que je puisse retourner à l’école d’esthétique pour le remplissage qui allait me permettre de rectifier le tir. …Parce que je suis une cliente plutôt docile qui aime vivre l’expérience à fond comme les autres pour bien comprendre tout ce que ça implique, je ne comptais pas remettre en cause le sens esthétique de ma technicienne...

 Je n’étais donc pas très rassuré quand je suis allé en tant que modèle me faire poser des extensions de cils. Ce qu’il y a de bien c’est que je commence à être familiarisée avec les lieux et que les élèves et la prof sont vraiment sympas donc je commence à me détendre un peu et le fait de permettre à des jeunes d’apprendre c’est un vrai kiffe pour moi, donc ça m’aide à pouvoir tenter les expériences plus sereinement.

C’était donc parti pour 3h les yeux fermés.

 Oui, trois heures…

Pensez à aller aux toilettes avant de commencer, votre vessie vous dira merci, pas comme la mienne !!!

Pour que ça puisse se faire j'ai été allongé confortablement, on m'a mis une magnifique charlotte sur les cheveux pour les protéger et du sparadrap spécial sous les yeux pour protéger mes cils du bas. J'ai aussi eu droit à une petite couverture, parce que comme le corps est immobile pendant 3h, au bout d'un moment il peut faire un peu froid, surtout avec les températures de janvier...

Ensuite, une fois équipée, la technique consiste à coller des cils plus longs un à un, à chacun des cils existants. C’est donc un travail minutieux, cil à cil, qui ne fait aucun mal.

Pour la petite histoire, ça ne fait tellement pas mal que personnellement je me suis endormie et ne me réveillais que quand mes ronflements me dérangeaient moi même.

Ma technicienne a été assez gentille pour me dire que personne ne m’avait entendu et comme je n’ai entendu personne éclater de rire, j’ai fait semblant de la croire !

Le résultat est top de chez top !

Il n’y a aucune concurrence possible entre un regard sans mascara, un regard avec mascara et un regard avec extensions. Les extensions gagnent de suite.

J’ai tout d’abord été surprise de la légèreté de l’affaire ! On ne les sent même pas ! Puis j’ai été un peu déçue par la discrétion de l’ajout. En fait on dirait que j’ai mis un mascara super génial, mais on ne peut pas dire que j’ai mis des extensions parce que c’est très naturel bizarrement… C’était mon premier effet kiss cool.

Je n’ai pas choisi la version « extensions à la russe » qui est à la mode en ce moment et qui est la version la plus volumineuse actuellement sur le marché et je crois vraiment que c’est elle que je veux essayer. Donc forcément, même si j’avance de plus en plus vers le maxi volume, je reste toujours un peu sur ma faim, mais je vais y arriver !

Cela fait 48h que je porte mes extensions de cils et je suis vraiment plus que ravie !

Le deuxième effet kiss cool a agi.

Dès le réveil j’ai un regard de biche, plus besoin de mascara, ce qui est très pratique parce que les petites et moi faisons les photos des nouvelles créations pour la boutique le matin, donc je n’ai pas à me maquiller, on peut faire la photo en 3 minutes et je reprends le cours de ma vie au naturel en restant toute mignonne du matin au soir !

Il faut attendre 48h avant de pouvoir mouiller les extensions et ça c’est le côté contraignant de l’affaire… Moi qui ai besoin -genre BESOIN- de me laver le visage à l’eau clair chaque jour pour ne pas avoir de boutons et qui considère vraiment ce moment comme un moment de plaisir de ma vie quotidienne, j’ai galéré pour me laver le visage sans toucher mes extensions, mais ça va, c’est fait, je suis encore en vie et ma tête n’est pas recouverte d’acné purulent donc on peut survivre.

Du côté des tarifs, après avoir fait un tour sur Internet j’ai vu qu’une pose d’extension peut commencer aux alentours de 60€ et que le remplissage des cils chaque mois se situe autour des 40€

Personnellement, à l’école d’esthétique où je vais je paie 20€.

Il me tarde le mois prochain pour demander s’il est possible que j’ai des extensions à la russe !