Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ma chérie, mon amour, choisis bien le connard à qui tu feras des enfants.

Parce que le monde est ainsi fait que si tu veux avoir la chance de voir grandir tes enfants et de pouvoir t’en occuper toi même sans avoir à déléguer ton travail de mère et en ne vivant pas la précarité, tu dois trouver un homme qui te permette financièrement d’être la mère que tu as le droit d’être. Le problème vois tu mon ange, c’est que pour trouver cet homme qui dégage deux salaires, tu dois trouver un connard. Un homme capable d’avoir suffisamment de sens immoral pour arriver à composer avec ce système où les doux sont broyés et les faibles sont écrasés sans vergogne et finissent dans la masse d'esclaves.

D’ailleurs demande aux employés, il est très très rare maintenant qu’ils ne te confient pas que leur chef d’équipe est une pourriture finie et leur patron, un vrai connard. C’est le jeu ma pauv’ Lucette.

Comme tu es ma fille et que je t’aurais élevé correctement, tu sauras te débrouiller pour être suffisamment autonome et savoir te gérer toute seule, mais mon amour, n’exagère pas trop, laisse à l’homme le droit de penser qu’il t’a sorti du caniveau pour faire de toi une reine, mère parce que vois tu quand tu deviens mère et que tu dois allaiter, il doit tout porter tout seul. Te porter toi, la maison et votre bébé dont tu as la charge. Alors entends moi et laisse le faire de toi une reine aux yeux de tous. C’est toujours ça de pris pour l’estime de lui. Il en aura besoin face à toi, ma fille.

Je sais comme ton cœur est bon et comme tu le respecteras et le cajoleras ton connard, mais garde en tête mon ange, que pour le bien de votre famille, pour votre confort et votre promotion sociale, il faut absolument qu’il reste un connard ! Voir même qu’il devienne un peu pute parfois… C’est le jeu ma pauv’ Lucette !

Choisis un connard à ta portée dont tu ressens le potentiel de puissance dans son domaine. Tu pourras ainsi augmenter ou diminuer le volume selon vos besoins, vos possibilités et ton niveau de tolérance à ce gros connard qui te vénère comme une reine, sainte et qui parfois ira salir les autres putes pour ne pas te tâcher toi. Pauv' Lucette. Un de ceux qui savent reprendre forme humaine à la Maison et qui ont conscience que le dehors n’est pas le dedans et que dedans, la patronne, c’est toi.

Ne pousse jamais ton connard à bout. N’oublies pas que s’il est un connard chaque jour plus résistant au dégueulasse du dehors, c’est parce qu’il sait que dedans, la patronne l’attend pour lui rendre forme humaine et lui montrer les enfants adorables pour lesquels il se bat chaque jour et qui eux, sauveront mieux encore le monde et le construirons bien plus grand que ce que lui même est en train de faire. Il te protège du dehors, tu l'apaise du dedans. Ancestral, mais efficace. Vous, sa famille, êtes sa botte secrète, sa raison de vivre, le seul moteur qui lui fait accepter d’être Super Connard chaque jour mieux encore et de traverser la violence du système dont il est autant bourreau que victime.

Les femmes éduquent les hommes mon amour. De l'enfance au tombeau. Garde ça en tête. Et surtout, assume le. Fière. Ta féminité. Ta puissance.

 Chaque jour que tu avances, ne te mens pas. Rappelle toi toujours que quand tu l’as choisi, tu savais qu’il était un connard, tu savais pourquoi il était un connard et tu savais que toute votre vie vous seriez liés par ce secret d’un je ne sais quoi de connivence au fond de toi, comme une réminiscence de la beauté qu’il était quand il rentrait à la maison au tout début et posait son costume de connard pour parler à la patronne et l'écouter gazouiller des histoires de filles.

Choisis bien ton connard mon amour, qu’il soit ajusté à ta taille, à tes compétences, à tes colères ou à tes sentiments absolus et avance avec lui, accrochée, en te rappelant toujours que tu savais, que tu as ta part de responsabilité, que tu l’as voulu, charmé, bataillé et que quand il a cédé, c’était signé, à vie.

Ils essaieront de te faire croire que le mariage est une affaire de sentiments. Que tout le monde peut le faire, que c'est un acte presque léger et anodin. Ne les crois pas mon amour. Le mariage est une Affaire. Point. Un business. A vie. C’est le contrat légal qui te lie à jamais à un homme dans la construction de ta famille. Une fois que l’enfant paraît comme dirait l’autre, il n’y a pas de divorce possible, ils te mentiront. Le divorce en famille n’existe pas. On ne divorce pas de sa fonction parentale, c’est faux, c’est une charge qui va au delà de notre propre vie. L’amour est une affaire de sentiment, le mariage est une affaire de famille. Et la famille, que tu montes ou que tu descendes, ça ne se disloque jamais. L'enfant, que tu partes ou que tu restes auras toujours besoin de grandir avec toi et avec son connard de père. A vie.


Travaille donc toujours à l’harmonie de ta famille. Ne te laisse pas divertir ou pervertir par les enfants perdus qui viendront te chanter les louanges d’une autonomie... Solitaire. Tu sais être autonome depuis que tu as 6 ans ma poupée, laisse les s’époumoner et avance en famille avec tes bébés.

Cherche conseille auprès de professionnels de la préservation de la famille au moindre problème de famille : la violence est en chacun de nous, combat la par la paix et la douceur. On ne jette pas d’huile sur le feu pour l’éteindre ma douce. Respire, inspire, comprends, dépasse le jugement et aime de toute ta force et de tout ton cœur, tu sais qui appeler en cas de nécessité, n’hésite pas, Il sera toujours disponible pour toi et mets en Lui toute ta foi et toute ton âme, parce qu'Il est ce que tu as de meilleur en toi et c'est cela que tu devras donné pour tout dépasser. Toi, en meilleur. Te trouver toi, toujours, en meilleur et évoluer... Tu es née pour cette évolution ma bébé, pour la vivre et pour la transmettre à tes enfants. Sans cette évolution de toi en meilleur, c'est la mort qui te cueillera. Ne te laisse jamais cueillir ma jolie fleur.

Avance confiante vers la préservation de ta famille et ne doute pas de tes capacités à être autonome. Tu ne joues pas le même jeu qu’eux. Ils sont en fin de course, ils sont débile. Toi, ton objectif c’est que ta famille soit prospère. Laisse les parler et se perdre. Et avance avec celui que tu as choisis. Jusqu’au bout, honore ton choix et à vous deux, honorez Père et Mère, ces magnifiques fonctions, les seules, qui méritent d’être sacrés en majuscule.

Je t’aime mon ange.

Maman.

 


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!