Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

J'ai élevé mes enfants sans jamais les frapper et en faisant en sorte d'éviter au maximum les sources de tension et de stress entre nous. Une de ces sources que j'ai réussi à éviter m'a été révélé par mes enfants elles même quand un jour elles m'ont remercié de ne pas les gronder quand elles se tâchent...

"Parce que la Maman de X. elle la fâche quand elle se tâche" et je me suis rappelé qu'il est vrai que moi aussi quand j'étais enfant je me faisais gronder quand je revenais à la maison avec mes jeans déchirés aux genoux après avoir joué à la bagarre avec les garçons... Ralala, le bon vieux temps ! #cynisme

Bref, effectivement, je n'ai pas fait grandir mes enfants sous la pression de respecter les vêtements qu'elles portaient parce que j'ai attaché plus d'importance à leur liberté de mouvement qu'à leur maîtrise des codes visuelles. Je ne dis pas que je n'ai pas appris à mes filles à s'habiller correctement et à jouer avec la mode, bien au contraire, on adore ça !

Je dis qu'en me concentrant sur le fait qu'elles se sentent surtout à l'aise dans leurs vêtements et qu'elles n'y accordent pas plus d'intérêt que ça mérite -tout en respectant mes valeurs de décroissance et mon tout petit budget- j'ai pu nous offrir le luxe d'avoir l'esprit tranquille et nous avons pu vivre en paix en nous fichant complètement d'abimer des vêtements à 2 ou 3€...

Je comprends complètement que quand on achète un beau manteau, une belle robe ou un beau vêtement en mettant le prix, pour son enfant, on a envie qu'il dure et donc que l'enfant en prenne soin... Sauf qu'un enfant reste un enfant... Cet être qui a besoin de mettre les doigts dans la prise pour savoir ce que ça engendre. Celui qui trouve des vers de terre comme des trésors et escalade le petit muret chez Mamie comme un alpiniste attaque l'Himalaya. A t-on le droit de priver un alpiniste de l'Himalaya ? Non, je ne crois pas.

Non seulement le fait d'acheter des vêtements d'occasion pour les enfants permet de les élever en respectant leur nature d'enfant, mais en plus, cela respecte notre nature d'adulte qui n'a pas besoin de crier sur les plus faibles pour leurs inculquer des valeurs saines, mais doit chercher des solutions harmonieuses pour tout le monde et pour son environnement...

Oui, les vêtements se respectent et oui ça doit être inculqué aux enfants, mais avec les vêtements d'occasion c'est une leçon empirique puisque des gens ont tellement pris soin des leurs qu'à notre tour nous pouvons nous en servir avant de les donner à nouveau quand ils ne nous vont plus.

Oui, avoir une apparence agréable est très important pour s'inclure dans la société et oui il faut apprendre à rester propre, parce que le vêtement est le premier indicateur visuel de ce que nous comptons être dans le groupe : marginal, excentrique, pute ou austère, nos vêtements parlent pour nous et parlent de nous, mais non, ils ne sont pas nous et je pense que c'est très important que les enfants comprennent que l'habit ne fait pas le moine (même si seuls les moines portent leur habit) et que ceux et celles qui vont s'arrêter au fait qu'elles ne portent pas de vêtements de marques, ne méritent pas leur attention plus que ça.

L'essentiel est dans le vêtement, dans la personne et même si les vêtements restent des facilitateurs de communication, ils ne restent que des vêtements que nous devons maîtriser et non pas le contraire.

Une bonne astuce donc si vous ne voulez plus crier sur vos enfants parce qu'ils se sont salis dans leurs fabuleuses aventures d'apprentissage et de découverte : leur acheter des vêtements d'occasion.

 


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!