Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans ma famille, on a du cheveux. C'est même à ça qu'on nous reconnait. Ma grande a des cheveux longs, magnifiques qui s'allument au soleil d'un roux doré flamboyant, un miracle sur sa tête. Mais pour les entretenir, après 8 ans, ça commençait sérieusement à me lasser !!!

Dans la course du matin, je commençais à devenir franchement hostile envers elle quand elle se pointait devant moi avec sa brosse à la main. L'horreur. Parce que pour démêler sa tignasse, je lui faisais mal, la pauvre, mais au lieu que ça me calme de lui faire mal et que je fasse plus doucement, c'est le contraire qui se passait ! Je m'énervais et je voulais en finir au plus vite et en prime je me mettais à râler. Du grand n'importe quoi. Bien sûr, j'en ai honte.

J'ai dû prendre un temps de réflexion et me demander pourquoi, moi qui ne lève jamais la main sur mes enfants, qui milite pour la non-violence éducative, je pétais littéralement un plomb devant les beaux cheveux de ma fille...

J'ai commencé par en discuter avec elle. Je lui ai expliqué qu'à huit ans -et face à l'ampleur de mon état émotionnel en face de ce problème- il fallait qu'elle apprivoise ses cheveux toute seule, quitte à prendre sur son temps personnel pour s'entraîner à se coiffer.

J'ai la chance d'avoir réussi à toujours garder le dialogue avec mes enfants et elles savent que quand je disjoncte, il va y avoir un temps de réflexion pour trouver ensemble une solution pour résoudre le problème que nous rencontrons et qui est souvent lié à un problème de logistique.

Au terme de ma réflexion, après que ma fille m'ai proposé de se faire couper les cheveux pour gagner en efficacité (ce qui nous fendrait le coeur à toutes dans la maison) je me suis retrouvé moi même à huit ans... Avec mes cheveux métissés et ma mère pour s'en occuper.

Quand j'étais petite, au Cameroun, il y avait un grand soin apporté aux cheveux des enfants. Ma mère étant devenue coiffeuse par la suite, je pense qu'elle a toujours eu un sens esthétique et créatif prononcé du côté capillaire. J'ai donc toujours eu des coiffures impeccables et étudiées ainsi qu'une grande créativité autorisé plus tard sur mes cheveux.

Il y a plein d'aspect positif à mon éducation capillaire parce qu'aujourd'hui, je m'éclate avec mes cheveux, je les adore et ils me fascinent ! Je peux les lisser, les crêper, les boucler et tout ça naturellement...

Mais, enfant, pour me tresser... Mon Dieu, j'ai souffert ! Ca m'a fait très mal ! Ce mal est rentré dans mon fonctionnement comme quelque chose qui allait de paire avec la coiffure et il a fallut que je prenne conscience que j'avais été mal programmé de ce côté pour me déprogrammer et arrêter la guerre du cheveux avec mon enfant !

Grâce à Dieu, sur notre route nous avons trouvé chez Carrefour une brosse spéciale qui aide à démêler les cheveux. C'est ma grande fille qui a voulut l'essayer et nous avons vraiment était conquise par cette brosse. Là où avant il me fallait 10 passages pour enlever les noeuds, disons que maintenant il n'en faut plus que 3 ou 4. La délivrance.

Plus de crises, plus de pleurs, plus d'énervement. Nous sommes maintenant en zone de paix dans la salle de bain et ce matin j'ai même proposé à ma fille de lui faire une coiffure différente.

J'ai pris conscience de la patience de ma fille avec moi et de l'importance de communiquer avec mes enfants sur mes excès, mes erreurs, mes défauts, parce que face à elles, j'ai envie de me corriger et de faire mieux et parce qu'elles me sont utiles pour réfléchir dans ce sens et pour m'aider à avancer et à les faire avancer.

Depuis 8 ans que Maman.ma devenue Carolehofbauer.com existe, je n'ai jamais fais de promotion pour un produit. Je ne fais pas de publicité caché. Je ne vous prends pas en traître en vous vendant du rêve. J'ai travaillé dur pour m'éloigner de ce fonctionnement en créant ma propre boutique dans laquelle je voulais vendre ces fameuses brosses, mais malheureusement pour moi, la marque ne vend pas sur Internet.

C'est donc pour vous la faire découvrir et pour fêter les 8 ans de mon site que je vous offre 6 brosses Michel Mercier by Kampalook (3 brosses pour enfants et 3 brosses de voyage). Il existe une brosse par style de cheveux (épais, fins ou normaux). A la maison nous avons testé les trois. La marque m'a offert des brosses pour mes enfants en plus des brosses à faire gagner et c'est vraiment différent d'une brosse à l'autre. Ma petite qui a les cheveux fins sent tout de suite la différence quand je me trompe de brosse. D'ailleurs depuis qu'elle a cette brosse, elle se coiffe souvent toute seule et très bien en plus ! Les brosses sont en plastique et se lavent très bien, elles sont solides, j'aime vraiment beaucoup ce produit que je trouve très bien pensé.

Par contre pour ma grande fille et ses cheveux bouclés et longs, nous utilisons ma brosse adulte pour cheveux épais que j'avais acheté avec elle et tout va bien.

Pour gagner la brosse, je vous propose de m'envoyer une photo de vous et votre enfant, accompagné de la capture d'écran du partage de cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. sur le thème "cheveux fun". Les 6 premières personnes gagneront une brosse. Première arrivée, première servie (le concours est bien évidemment ouvert aux papas).

Le concours est terminé ! Merci et bravo aux 6 gagnantes. Je vous contacte et je vous livre les brosses dans le mois en espérant que vous apprécierez. Félicitations.

Bon courage !


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!