Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Non, ma salle de bain n'est pas vide de toutes substances toxiques et je ne suis pas favorable à ce mouvement qui consiste à culpabiliser les femmes les plus précaires qui ne peuvent pas s'offrir des produits de beauté de qualité en les rendant responsables du réchauffement climatique...

Depuis que je suis rentré en décroissance, c'est à dire depuis 5 ans déjà, j'ai pu enrichir ma façon de m'occuper de ma peau, de mes cheveux et de ma Maison en consommant mieux pour moi et mes enfants. J'ai appris à me servir des produits naturels comme l'huile, le yaourt ou le miel, la farine de pois chiche ou l'oeuf pour me laver ou prendre soin de moi... J'ai appris à faire mon eau de rose moi même, à choisir mes huiles selon leurs usages, à nettoyer ma Maison au vinaigre, etc.

Mais ce "mieux consommer" a une limite : l'argent. Et le temps. Malgré le fait que je sois pourrie gâtée en possédant plus de temps "libre" que la majorité des mères, je n'en ai toujours pas assez pour me faire un shampoing à la farine de pois chiche le matin avant d'aller à l'école et je ne suis pas toujours disponible à laisser poser un masque pendant 3 à 4 heures pour avoir des beaux cheveux brillants qui me donnent l'image sociale qu'il me faut le jour de ce rendez-vous hyper important pour mon job, alors oui, je sors ma bouteille de L'Oréal sur qui je crache impunément depuis des années et j'appuie aussi fort qu'il faut pour que les 6 litres de silicones qui vont venir gainer mes cheveux pour épater mon interlocuteur fasse effet le plus vite possible !

C'est bien joli  le monde du tout "bio" et du tout "Sans" paraben, sulfate, glyphosate, mais pour les personnes les plus précaires, comme moi, c'est juste une légende urbaine ou un sketch, on cherche encore le bon mot...

Qui est responsable des déchets qui débordent ? Ceux qui nous inondent de leurs merdes en faisant bosser les gens qui viendront ensuite nous dire que l'on s'intoxique, ou bien nous qui consommons ce que nous pouvons, comme nous pouvons en évoluant parmi des gens qui ont un niveau d'éducation digne de Fortnite ?

Il paraît qu'il faudrait maintenant acheter sans emballage... Qu'il faudrait que moi, la ménagère, mère au foyer, première au front de la précarité, je trie mes déchets... Et tout le monde s'acharne sur moi, au bout de la chaine alimentaire, à vouloir me faire trier mes déchets alors que j'ai à peine le temps de m'essuyer le cul quand je fais caca (les autres mères, moins gâtées ne font plus caca). Amis de la poésie, moi aussi vous m'avez manqué, coeur sur vous <3

Encore une fois, qui est responsable ? Ceux qui sont prêts à emballer des fruits bio par pack de 4 dans du cellophane et du polystyrène, sans qu'on ne leur dise jamais rien !!! Ceux qui font des paquets de gâteaux dans lesquels chaque gâteau est emballé individuellement ou alors ceux qui mangent des pommes au dioxyde d'ammoniac et n'ont plus de dessert le 11 du mois avec une paie tombé le 5 ?

La dernière fois, alors que je postais mon article sur la crème Nivea qui me permet de passer l'hiver sans être encore plus couverte de boutons que je ne le suis à cause du froid et de ma peau qui se défend comme une damnée qu'elle est la pauvre... Je me suis prise cette réflexion d'un internaute anonyme, d'arrêter d'inciter les autres à utiliser un produit plein de pétrole.

Lol.

Donc en plus de ne pas avoir les moyens d'acheter des produits sains, en plus d'être réduite à se demander pourquoi les produits dangereux qui engendrent la maladie sont sur le marché, pourquoi ils ne sont pas interdits, pourquoi on ne nous écoute jamais, nous les mères au bout de la chaîne alimentaire quand on hurle que des gens sont en train d'empoisonner nos enfants, en plus de voir les Lactalis s'en sortir sans ombrage quand ils rendent nos touts petits malade dés le berceau, en plus de gueuler notre vie pour essayer d'être respecter, certains se donnent encore le droit, en plus de tout ça, de venir dans nos mondes remplis de précarité, pour nous dire ce que l'on a le droit de dire ou pas, de partager ou pas...

Quelle misère. Pour ces gens là... Quelle méconnaissance de la réalité de la majorité des françaises... Quelle pitié.

Non, je ne consomme pas bio, local et de qualité. Je consomme des produits qui font leurs preuves et qui restent accessibles pour moi et mes enfants tout en respectant ce que je suis dans leur message. Je n'abuse pas des produits industriels et je suis la première à les dénoncer depuis 10 ans sans prendre de gants, ni me cacher. Si le site Internet n'a jamais eu de publicité jusqu'à présent c'est aussi pour cette raison...

Mais je ne me prive pas non plus des effets des produits industriels quand j'estime qu'ils me serviront dans mon évolution à avancer vers mon objectif de développement... Par contre, je choisis bien les produits et je m'en sers d'une façon raisonnable et précautionneuse.

Les juges et les censeurs, ceux qui n'ont aucun début d'idée de la vie que leur vie entraîne pour les autres, au bout de la chaîne alimentaire, fermez vos gueules et allez vous faire enculer. Là bas, à droite, y a encore de la place.

Bisou.

*Au passage je vous déconseille la crème sauveuse de pointe de chez L'Oréal si vous avez les cheveux bouclés et voulez les garder comme ça !!! Elle est bourrée de kératine !


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!