Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

J'ai fait le test de la fameuse cure de sébum qui consiste à ne plus se laver les cheveux pendant un mois... Bilan.

Il y a 4 ans j'ai entamé une démarche de retour au naturel sur mes cheveux, comme beaucoup de femmes dans le monde entier qui en ont eu ras la couette des produits industriels dont on ne comprenait pas la composition.

Cette démarche de retour au naturel a coincidé avec la naissance des groupes Facebook autour du No Poo (No shampoo), cette technique qui consiste à ne plus utiliser de shampoing ou de produits chimiques pour se laver les cheveux (puis le corps, puis tout le reste finalement, comme pour tout il y a rapidement eu des extrêmistes du No Poo).

Certaines nanas de ces groupes proposaient une façon radicale de retrouver sa nature capillaire première : arrêter de se laver les cheveux pendant un mois. L'idée est d'arrêter d'agresser et décaper le cuir chevelu avec des produits toxiques et de laisser le sébum retrouver son rôle de protecteur en lui permettant de remettre en place sa régulation naturelle. En effet, plus on lave le cuir chevelu avec des produits décapants, plus le cuir chevelu se sent agressé et plus il sécrète du sébum pour se protéger, ce qui donne cette effet cheveux gras qui nous fait nous laver la tête. Un cercle vicieux.

En laissant le sébum se réguler tout seul, le cuir chevelu redevient sain et les cheveux ne re-graisse plus autant.

Bon... A la base je me lavais quand même les cheveux tous les deux jours avec du shampoing et tous les jours avec de l'eau donc je partais de trèèèèès loin !!!

La première semaine a donc était une horreur sans nom... Même pire, les 5 premiers jours ont été une horreur sans nom !!! Pour ne pas se laver les cheveux il faut utiliser 2 brosses en poil de sanglier qui doivent être lavées après utilisation (c'est pour ça qu'il en faut deux, pour en utiliser une pendant que l'autre sèche). Chaque soir et chaque matin, il faut brosser soigneusement ses cheveux pour enlever les poussières. Le hic avec moi c'est que j'ai les cheveux bouclés et que donc brosser mes cheveux deux fois par jour signifie plus de boucles pendant un mois... L'horreur... Pendant cette première semaine la plus grande difficulté a donc été, en plus de ne pas me laver les cheveux, de ne pas avoir ma coiffure habituelle et de devoir en trouver une qui me convienne et qui soit "protective style" comme on dit. Assez rapidemment on arrive au chignon, et on évolue autour de la tresse, des deux petites tresses devant + chignon, etc...

Au bout de 7 jours, j'avoue que j'ai craqué parce que mon cuir chevelu me démangeait ! J'ai lavé mes cheveux à l'eau. En frottant bien, c'était juste un bonheur... Les filles de Facebook m'avaient conseillé d'en profiter pour faire glisser le sébum de mes cheveux sur les longueurs, mais le hic c'est que je n'avais pas de sébum, j'ai les cheveux métissés donc ils ne deviennent jamais gras, leur spécialité c'est plutôt la sécheresse. S'ils sont gras c'est que j'y ai mis du gras...

Et ça a été ma plus grande difficulté pendant un mois ^^arriver à avoir les cheveux gras ! Je n'y suis pas vraiment arrivé. Au bout de 10 jours j'ai commencé à aller mieux, mes cheveux était toujours raidis par les brossages, mais je prenais sur moi et surtout mon cuir chevelu ne me dérangeait plus. Au bout de 15 jours, j'ai refait un shampoing à l'eau et j'ai vu la différence entre la poignée de cheveux que je perdais chaque jour avec mon shampoing habituel et les 3 cheveux qui tombaient quand je les lavais à l'eau... Non, mais à l'eau quoi... :-p Quand je les lavais avec leur sébum dessus, mes cheveux étaient différent sous la douche, pas gras, mais on sentait bien qu'ils n'étaient pas ce qu'on a l'idée de sentir des cheveux propres... Et pourtant une fois séchés, ma chevelure était douce, légere et propre...

Je ne sais plus comment j'ai fait, mais à mon avis j'ai dû compter les jours avec impatience pour arriver au trentième jour, fière de moi, où je suis allée m'acheter un shampoing à un rein qui s'appelait "Love" au lait d'anaconda d'Iran (joke) comme pour me faire une déclaration à moi même et me féliciter d'avoir réussi ce défi chelou.

En réalité c'était très dur. C'était un mois compliqué et j'ai pu me rendre compte de la violence que je m'infligeais à travers mes cheveux en me trouvant "sale". Ce formatage mental, pour ne pas dire ce matraquage, qui consiste à nous montrer des pubs de shampoing en continu, des pubs de parfum, des pubs de femmes qui se lavent, de femmes qui ne transpirent jamais, ne sont jamais décoiffées, dépareillées, cette image là avait fini par me faire dire à moi même "tu es sale, lave toi, lave toi, lave toi, lave toi..." Et de préférence avec les produits de ceux qui te disent "lave toi".

C'est très délicat d'aller à l'encontre de ce discours qui s'il est contesté nous place immédiatement du côté de la grosse crado qui refuse de se laver. Hors ce n'est pas du tout le cas. Loin de là. Je veux me laver, mais pas m'agresser. Hors les produits qui nous sont proposé dans le commerce nous agressent et ne nous lave pas. Se laver consiste aussi à s'hydrater dans le même temps, à respecter l'équilibre de son corps et de son mental, de sa flore personnelle et de ses habitudes. Se laver signifie beaucoup de chose... Des choses qui vont au delà du geste de se barbouiller de pétrole et de parfum alcoolisé pour dérégler notre corps qui se met à faire n'importe quoi pour se défendre...

Selon moi, le plus grand intérêt de la cure de sébum est à travers cet autre regard que l'on pose sur sa façon de se laver et la redécouverte de ce que l'on est quand notre corps peut re-fonctionner correctement, tout seul, comme il sait le faire. Non, on ne pue pas. On sent juste nous, notre odeur de peau. Il faut bien aérer le cuir chevelu en brossant la tête en bas et la tête en haut.

J'ai été ravie de pouvoir me laver les cheveux avec du shampoing, mais la cure de sébum a changer ma façon de le faire. Je ne m'agresse plus. Je fais plus attention à la qualité réelle de mes cheveux et un peu moins à l'illusion de beauté que j'en donne en utilisant les "bons" produits, comprenez les produits qu'il est socialement très fortement conseillé d'utiliser. J'aime le challenge d'avoir des beaux cheveux naturellement et de trouver la meilleure routine qui me correspond en testant des produits naturels de mon frigo ou de mon marché. J'aime acheter du miel en pensant qu'il fera plaisir à ma petite autant qu'à mes cheveux. Moi qui détestais l'odeur de l'huile d'argan, je me suis même mise à la re-aimer juste pour ses bienfaits qui m'ont déjà sauvé la mise il y a 10 ans de ça... Bref, grâce à la cure de sébum, je me suis retrouvé et je me suis aimé.

Cette semaine, je viens de passer 7 jours sans me laver les cheveux. D'où mes cheveux plus lisses cette semaine comme sur la photo.

Comme il y a 4 ans, la première semaine est très dure, mais j'avoue que je suis fière de moi et que je ne me suis pas mis de pression pour faire le mois entier, mais le plus que je pourrais. Si j'en éprouve le besoin je les laverais, mais pour l'instant, tout va bien, mes brossages et moi continuons notre chemin. Parce que la surprise sur le gâteau c'est qu'après une cure de sébum, les cheveux poussent plus vite et sont réellement en meilleur santé, donc, ça vaut.

 


MomLetter