Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Malgré les preuves de la toxicité du tabac pour le fœtus, certaines inconscientes continuent de fumer pendant leur grossesse…

Pour moi c’est le même phénomène que le supposé « choix » d’allaiter ou pas son enfant. Nous traversons un siècle dans lequel il ne faut surtout pas « culpabiliser » les jeunes mères. Entendez qu’il faut surtout laisser les jeunes mères faire de la merde qui rapporte de l’argent aux faiseurs de misères.

Je pense de mon côté qu’il est plus que temps de culpabiliser les mères et de les rendre coupable et donc responsable de leurs actes ! Continuer de fumer, c’est à dire ingérer la mort, alors qu’on porte de la vie, c’est non seulement le plus grand mépris de l’existence pour la vie, mais avant tout pour soi même ! C’est de n’être même plus capable de s’estimer suffisamment pour mettre fin à quelque chose qui est nocif pour l’être dont nous avons la responsabilité suprême et qu’on est supposé aimer au delà de nous même.

Cela ne fait que démontrer que non content de ne plus savoir s’aimer elles même suffisamment fort, les femmes qui continuent de fumer pendant leur grossesse ne sont plus capable d’aimer plus qu’elles leurs propres enfants dans la période de leur vie la plus précieuse et la plus fragile : dans leur ventre.

La dernière fois je discutais au téléphone avec un homme dont la femme est partie en lui laissant son gosse de 4 ans dans les bras… Bon… Et alors que j’essayais de comprendre comment on peut se barrer en abandonnant son enfant de 4 ans à son père, il m’a répondu « ne juge pas ». Et pourquoi ?

Pourquoi est ce que je ne devrais pas juger les déviances de mes congénères ? Parce que je suis censé imposer qu’on ne juge pas les miennes ? Mais jugez moi !!! Jugez vous !!! Jugeons nous !

A force d’imposer cet individualisme impérieux qui nous oblige à accepter de vivre à côté de la misère sociale, mentale et financière, on en finit par être complice des idiotes qui ne sont pas capables de prendre soin de l’enfant qu’elles ont dans le ventre et vont ensuite nous donner des conseils pour diriger nos vies, nos gosses, nos relations ! Parce que ces fumeuses là qui n’ont pas protégé leur bébé d’elles même ne seront pas plus aptes à les protéger des autres ! Comment une femme qui ne respecte pas son fœtus dans son ventre peut elle l’allaiter deux ans, le porter, le câliner, l’écouter et marcher à son rythme ! Arrêtons les conneries deux minutes, personne ne va croire ça ! On devrait être en droit de se poser à côté d'elle et de lui demander "Alors ça va ? Tranquille ? Et sinon ça ne te dérange pas d'empoisonner ton enfant en le faisant fumer du goudron avec toi ? Tu veux du shit pour te finir ou passer direct à l'héro peut être ?" Quel prise de conscience vont avoir ces femmes là si on les caresse dans le sens de leur connerie en répondant aux survivants de la connerie ambiante qu'"il faut arrêter de culpabiliser les mères" ! Arrêter de culpabiliser les mères signifient plutôt leur enlever tout le poids de leurs responsabilités liés au fait qu'elles ont choisi de donner la vie à quelqu'un qui est entièrement sous leur responsabilité pour tout ! Quand on donne la vie, on la donne sainement.

Est ce que ces femmes sont de mauvaises mères ?

Oui.

Merci.

Bisou.

 

 


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!