Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

À l'heure où la France compte ses morts de la violence qui s'abat sur les plus faibles (économiquement) et que notre "président" -puisqu'il faut se résigner à lui attribuer ce mot- tente d'imposer le mot féminicide à l'international pour masquer le nombre d'homicides qu'on tait, il serait intéressant de bien vouloir nous donner des chiffres des bébéicides pour les amateurs de néologisme.

Il n'existe aucun chiffre fiable du nombre de bébés entre 0 et 3 ans qui meurent sous les coups de leur père et de leur mère. Cet invisibilité masque la violence des femmes et participe à une victimisation nauséabonde du genre féminin qui elle même cause l'asservissement, la séparation des familles et la montée de la violence, surtout.

Tant que la violence des femmes sur les enfants, causant parfois leur mort, ne sera pas prise en compte, le continuum de la violence prospérera, prenant sa source à la base : dès la naissance des Hommes.

Dans un pays qui refuse de légiférer contre la violence faites aux enfants et les violences dites éducatives, dans un pays qui continue la promotion de la séparation précoce des mères et des enfants alors que les spécialistes s'accordent à dire que c'est là la première des violences, dans un pays ou le ministère des enfants qui avait été exigé par le peuple pour participer à l'élection du nouveau président a été le premier ministère supprimé par le nouveau gouvernement, on ne s'étonne même plus que les doux d'entre les doux, les privés de parole parmi les sans voix, les bébés, n'aient plus le droit à la vie et à la justice quand on les tue.

Quels sont les chiffres des bébés étouffés par leur mère meurtrière qui transforme ça en mort subite du nourrisson inexplicable ? Quels sont les chiffres des traumatismes crânien du bébé tombé sur la tête par accident que sa mère a provoqué ? 

Quels sont les chiffres des bébéicides s'il vous plaît ? 


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!