Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Bébé marche enfin ! Youpi ! Planquez tout, ça va déménager !

Les bébés découvrent le monde avec les mains et la bouche. Ils attrapent tout et le porte instinctivement à la bouche, si ce n’est pas tombé entre temps.

Vers l’âge d'un an, le bébé se met à marcher et à explorer tout l’environnement qu’il ne fait qu’apercevoir de loin depuis des mois. Tant et tant d’objets, de couleurs et de textures qui le tentent et qu’il rêve de découvrir.

C’est à vous de vous mettre à sa portée pour sécuriser votre maison et l’adapter afin de ne pas être constamment en train de refuser à votre enfant de toucher au monde qui l’entoure.

Personnellement, je me suis souvent dit que la fameuse phase du « terrible two » qui fait que l’enfant de 2 ans passe son temps à dire « non » à tout est aussi en partie le résultat des refus à cette exploration inadaptée. L’enfant dit non comme on lui a dit non à lui aussi depuis qu’il s’est mis explorer le monde.

Je me souviens que pour ma première fille j’avais tout simplement vidé le salon. La mère à peine excessive. Il restait un canapé d’angle marocain et un tapis de vache. Point. Pas de table basse (surtout pas), plus de bibelots, plus de décorations… Plus rien à hauteur de ma fille en fait.

Dans la cuisine, j’avais également sévit : tout les produits comestible ou de ménage étaient mutés en hauteur et dans les tiroirs du bas, tout ce qui pouvait être considéré comme un jouet par l’enfant et qui pouvait être attrapé par elle sans souci prenait toute la place : passoire, casserole, etc. Les couteaux de cuisine et autre fourchette à rôti avaient été aimantés au mur.

Dans les chambres j’avais mis des meubles devant les prises et là encore, pas de bibelots ou d’objets de valeurs en dessous de 2,80m… Au cas où. On ne sait jamais.

Et puis petit à petit, le bébé devient bambin, les interdits se posent et se font respecter et la Maison prend vie et se redécore en intégrant des moulures en pâte à sel et des feuilles gribouillées de feutres à l’eau à côté d'un caillou ramené du bord du lac.

Jusqu’à ce que surviennent une deuxième jolie poupée un peu blonde sur les bords qui décide de se mettre à son tour à explorer ce monde et qui nous fait nous souvenir pourquoi ce sont les livres de coloriage et les abécédaires qui sont tout en bas de la bibliothèque... Alors on se rappelle en souriant qu’au final, oui, c’était peut être excessif de vider entièrement le salon pour qu’elle puisse avoir de la place pour bouger, mais combien ça aura été pratique et aimant pour elle de la part de toute sa famille...

 


MomLetter