Au bal masqué...

La vie comme un art

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Nous vivons dans une période de masques et de faux semblants. En réalité, il n'y a rien de nouveau à cela...Je lis par ci par là beaucoup de gens qui s'en étonnent, notamment à travers la découverte des décomplexés du fn qui expriment aujourd'hui librement leur envie de voter pour Marine Le Pen. Les masques tombent il parait...

Les humains sont l'espèce qui réussit à survivre parce qu'elle trompe les apparences et s'en accapare à son avantage. C'est en se camoufflant que nous avons pu survivre et aujourd'hui encore, c'est derrière nos masques que nous survivons. C'est dans notre matrice.

J'ai mis à profit les vacances de mes enfants pour me lancer dans l'apprentissage du contouring : cette technique de maquillage à la mode qui permet de sculpter les traits du visage en jouant surtout sur les tonts clairs et foncés et sur les effets de lumière... Une mine de tutoriels et de produits guide facilement vers le chemin du masque parfait ! C'est très bien fait et tout un univers se retrouve autour de cette pratique, c'en est facinant ! Je me suis vraiment beaucoup amusé à leur contact et j'ai appris à peindre mon visage.

5 couches de maquillage et 7 jours plus tard, j'étais devenue belle. Tadam !

Mes dernières années de jachère au naturel semblent très loin devant la sophistication de mon make-up et la hauteur de mes talons hauts qui finissent le déguisement de ce que doit être une belle femme achèvent de faire lever les yeux et les pénis...C'est à cela que sert le contouring et ça marche.

Cela ne semble pas interpeller plus que ça qu'après 5 ans de lutte continue pour un retour au naturel, je me prenne d'affection pour l'usine à cancer -facteur de pollution, de maltraitance animal et autres plaies de l'Egypte- que je m'étale méticuleusement sur le visage le matin... Au contraire ! Les regards extérieurs me renvoient une image d'une femme dynamique, dans le vent et qui mérite de la gentillesse, voir de l'aide ! Tout me sourit ! Les hommes pavent mon chemin de bonjours et de sourires. On me suit dans la rue, on arrête de parler quand je passe, les têtes et les regards se tournent...

Avec le maquillage, je suis devenue aux yeux de tous, tout ce que je ne suis plus à mes yeux.

Depuis que mes sourcils se fardent d'un nouveau teint "eyesbrow" je vois ma côte de popularité remonter pendant que disparait toute l'importance qu'avait pour moi de me faire respecter et aimer pour ce que je suis vraiment... Dés lors ma réflexion, face à ce grand bal des faux-cul, oscille entre me demander si on va tous crever sous une bombe du poupon sadique Coréen au rythme où notre espèce se sous-évolue ou si je ne devrais pas rentabiliser ma beauté pour gagner ma vie... Non, pas pute, plutôt quelque chose comme "femme de"... Quelque chose que je connais déjà.

Sommes nous réellement en train d'involuer ?

Non. Je ne le crois pas. Je crois que l'évolution ne s'arrête pas et ne demande, ni n'attend l'avis de personne pour se faire et je crois qu'à force de danser au bal masqué, il se pourrait bien que j'y trouve un fiancé et que ma beauté me permette de réaliser mon plus grand rêve : continuer de militer pour la non-violence éducative et voir mon combat triompher. Et si la beauté peut être une clef, alors il faut en abuser. Parce qu'on n'a jamais assez de beauté autour de nous.

Alors continuons à danser, que nous soyons ou pas, masqué.

 


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!