La guerre des sexes n’aura pas lieu… Avec moi.

La vie comme un art

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il ne s’agit pas d’un article dans lequel on se jette des pénis et des vagins dans la figure, les couilles à la main et le téton en érection en guise de menace ostensiblement affiché sous le nez des bourses vides…

 Non. Même si en y regardant bien cela ressemble assez à l’ambiance qu’il y a dehors…

Il s’agit du fruit d’une longue maturation de pensée qui m’a entrainé dans un mutisme d’un mois… Que s’est-il passé pour que nous en arrivions là ?.. Que s’est-il passé pour que les hommes et les femmes se détestent et se repoussent à ce point ?

 Féministe, masculiniste, femme de pouvoir… Pouvoir de quoi ?... Dites moi ! Pouvoir de quoi ? De ne pas voir grandir ses enfants ? De ne pas être présente dans son foyer pour les gens qu’on aime, au commande de sa vie ? On dirait que ce mot « foyer » est devenu le mot le plus sale et le plus avilissant qui existe dans le dictionnaire de l’échelle sociale…

 Tu fais quoi ? Je suis femme au foyer. Oh putain la pauvre, elle a raté sa vie…

 Mais vous êtes sérieux ?

 Rater sa vie ??? Avoir la chance d’allaiter ses enfants avec leur lait en profitant du lien mère/enfant et en donnant le meilleur à son enfant : sa mère ! Rater sa vie en ayant la chance de pouvoir se mettre à hauteur d’enfant pour regarder la vie et voir tout ce qui doit être amélioré pour la rendre plus douce pour les plus fragiles... Rater sa vie en ayant la chance de pouvoir s’inscrire dans la vie de la cité d’une façon pratique parce que les droits que l’on défend ne sont pas issus d’une idéologie nazie qui bousille l’humain, mais de besoins concrets qui améliorent le quotidien des enfants et donc de tous !

 Les femmes ont une très grande responsabilité dans la chute des valeurs que nous traversons ! Une très très grande responsabilité ! Je ne rejoindrais pas cette guerre qui tend à vouloir castrer les hommes, à les vider de leur substance, de leur identité, pour en faire des femmes comme les autres, asservis, malheureux et corvéable à souhait par des folles qui ont oubliées d’être aimantes. Des sadiques qui se font passer pour des victimes alors même que ce sont elles qui en arrière plan tirent les ficelles de leur malheur pour aller encore et toujours plus loin dans la perversion, le cynisme, le mépris et la guerre !!! Et surtout ! Surtout, très loin de leur foyer ! Cet endroit de perdition où on veut les obliger à s’occuper de leurs enfants et de leur environnement direct ! Non ! Elles ne veulent plus jamais être femmes au foyer ces femmes là ! Elles veulent s’occuper des enfants des autres à l’échelle mondiale pour être la Chef suprême, avoir le pouvoir, mais surtout pas s’occuper de ses propres enfants ! Elles veulent militer pour la sauvegarde de la planète et se battre pour l’écologie, mais surtout pas récurer ses propres chiottes ou passer l’aspirateur chez elle pour vivre en harmonie dans son environnement direct !!! Trop peu valorisant aux yeux des autres l'harmonie !

 Les autres… Qui sont-ils les autres ? Ceux et celles qui disparaissent au premier problème, ceux qui ne servent qu’à nourrir l’illusion de pouvoir en jouant les bons petits esclaves qui eux aussi pourront peut être à leur tour asservir quelqu’un s’ils travaillent bien…

 Travailler à quoi ??? Où sont encore les hommes qui travaillent vraiment ? Qui travaillent à leur propre construction matérielle, spirituelle, physique et à celle de leur famille ? Où sont les hommes qui ont su passer à travers ses mères démissionnaires et tarées qui les ont abandonnés après en avoir fait de parfaits connards qui eux ne se laisseront jamais faire par des femmes comme elles, mais les aimeront toujours ? Les hommes sont le résultat des femmes qui elles même dépendent d'eux et pendant que notre ère passe son temps à les définir comme des manipulateurs pervers narcissiques, à juste titre, eux passent leur temps à nous définir comme des putes, vénales, aussi légitimement !

 Je ne participerais pas à cette guerre des sexes. Je m'en tiendrais loin !!! Très loin !!! Je reste au foyer, à chercher l'harmonie, je reste du côté des enfants avec vue sur le beau ! Je vois des mères qui se battent pour leurs enfants après s’être fait baiser par des hommes perdus qui n’ont pas tenu les promesses qu’ils ne comprenaient même pas réellement… Je vois des hommes aimants qui font tout leur possible pour rester respectueux et pour comprendre comment faire pour vivre en paix avec une femme qui ne les torturerait pas… Et j’aime ces gens là. Et je veux continuer à faire partie de ces gens là. Et je sais que nous sommes majoritaire. Et pendant que nous serrons les dents -et souvent le reste- pour avancer proprement, ceux et celles qui sont perverties et perdues sont visibles et font du bruit. Ils sont en première ligne dans nos organes de pouvoir, dans nos médias, dans nos entreprises… Ils sont premiers.

 Premier en quoi ? En déchéance. Ces gens qui ont "fait carrière" sur le dos de leurs enfants... La misère sur terre montrée aux yeux de tous en guise de réussite... Que le ciel nous sauve tous, la situation est pitoyable.

 Mais puisqu'ils le veulent, regardons les. Regardons les vraiment. Car ils sont le résultat de nos erreurs et ils sont l’exemple de ce que nous ne devons surtout pas faire.

 « Si tu ne travaille pas bien à l’école ma chérie, tu finiras comme Marlène la Macrelle : une pute ».

 

 

 


MomLetter