A quoi ressemble une mère professionnelle ?

La vie comme un art

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Si on devait dresser le portrait robot de la mère professionnelle, à quoi ressemblerait-elle ?

Nous sommes habitués à catégoriser les gens par leur apparence et leurs tenues vestimentaire. Un biais cognitif très utile. En étant une mordu de mode, ce n'est pas du tout quelque chose qui me gêne, bien au contraire. J'aime m'exprimer avec mon image et jouer avec, j'aime la communication visuelle. Mais aujourd'hui je me suis retrouvé confrontée à un total black out quand j'ai dû expliquer mon travail à un papa, client potentiel... Je suis mère au foyer professionnelle. Il a levé le sourcil. C'est vrai que souvent je ressemble plus à une "meuf d'Insta" qu'à une mère au foyer professionnelle... Et encore, il faut tomber sur les jours où je n'ai pas choisi de ne ressembler à rien pour qu'on m'oublie parce que justement comme je suis mère au foyer professionnelle je suis sur-sollicitée H24 !!!

Alors j'ai demandé à mes enfants qui ont souvent un point de vue plus riche que le mien qui a trop servi : "C'est quoi être professionnelle ?"

Ma grande fille m'a expliqué qu'un professionnel est quelqu'un qui maîtrise un savoir, qui a une compétence particulière, qui a lu des livres sur son sujet ou qui a beaucoup étudié dessus. Bon. Ouf, ça me va, je pouvais continuer à me dire mère professionnelle...

Ma deuxième fille m'a raconté un épisode d'une série sur Youtube, mais comme on arrivait déjà au Conservatoire, je n'ai rien compris. Désolée.

Donc après analyse je me suis dit qu'une mère au foyer professionnelle, en fait, ça ressemble à : moi. C'est une femme qui est plutôt confortable dans ses vêtements parce qu'il faut qu'elle les trouve vite le matin et qu'elle puisse lever les bras, les jambes ou tout ce qu'elle aura besoin de lever sans être encombrée, porter des charges (plus communément appelées des "enfants") se baisser pour trouver des enfants (encore eux) cachés sous des armoires ou pouvoir courir après un ballon, un tramway ou un moment de répis.

la mère professionnelle ne se maquille pas la bouche en début de mandat car elle tient trop à pouvoir faire des bisous à ses bébés sans les tartiner de perturbateurs endocriniens... Tout comme elle n'a pas de faux ongles parce qu'elle ne veut blesser personne. Si elle n'est pas encore revenu à sa couleur naturelle, elle a des racines de 12 (c'est comme les talons aiguilles qu'elle ne porte plus, mais sur sa tête) puisqu'un moment chez le coiffeur n'est pas dans ses compétences.

La mère au foyer connait Isabelle Filliozat, Edwige Antier et sait vaguement que tout se joue avant 6 ans, mais que c'est quand même ringard depuis les neurosciences. Elle a compris que Montessori l'a plagié et que Dolto est pédophile, malheureusement. Elle est revenu de ses illusions et a un point de vue sur son corps qui dépote, ami du glamour tournez à droite ce ne sera pas ici ! Après des années dans le pipi, le caca, le vomi, l'échelle de pudeur face aux besoins d'élimination de la mère professionnelle ferait frémir une nikabée.

La difficulté est que tout le monde peut se revendiquer légitimement et de bonne foi comme mère professionnelle parce que le métier de mère touche l'affect le plus précieux et le plus sensible de l'humanité : l'enfance.

C'est donc à chacun et chacune de vérifier les compétences de la mère professionnelle qu'il ou elle a en face et cela se fait par les résultats de son travail : ses propres enfants.

Je ne dis pas que je serais toujours une mère professionnelle compétente et qui sait de quoi elle parle... Mais je dis que jusqu'à aujourd'hui, 8 et 11 ans plus tard, mes enfants m'adorent et sont exceptionnelles.

...mais ça, c'est aussi ce que disent toutes les mères indignes d'enfants mal élevés couronnés roi.

Méfiez vous des contrefaçons


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!